Les meubles anciens ont un cachet inimitable que leur procure la patine du bois. Lorsqu’ils sont abîmés ou usés, il est nécessaire de les restaurer, pour retrouver une nouvelle vie et voir renaître leur beauté passée. Découvrez dans la suite de cet article tous les conseils pour les faire réparer.

Quand rénover un meuble ?

Parfois, ce sont de véritables trésors que l’on peut découvrir dans les greniers ou les brocantes. Ces meubles anciens sont souvent de très belle qualité : leurs proportions sont harmonieuses, des bois nobles (chêne, noyer, châtaignier,…) ont été utilisés pour les fabriquer. Ils comportent aussi souvent de petites sculptures ou des marqueteries…

Lorsqu’ils ont subi l’usure du temps ou des accidents de parcours, ils méritent d’être réparés ou restaurés. Mais comment faire ?

Confier la restauration à un ébéniste

Ne tentez pas de rénover vos meubles anciens par vous-même, vous risqueriez de les abîmer encore plus et de leur faire perdre de leur valeur. Mieux vaut toujours demander conseil à un ébéniste, surtout s’il faut remplacer des pièces ou si le meuble est à restaurer entièrement.

En effet, l’ébéniste a suivi une formation spécialisée. Cet artisan qualifié connaît donc toutes les techniques de fabrication ainsi que l’histoire du mobilier d’art.

Les réparations les plus courantes d’un meuble ancien

Le plus souvent, le meuble est cassé ou endommagé. Par exemple, l’angle d’une porte d’armoire est éclaté, les tiroirs coulissent mal, les pieds et le dossier d’une chaise ont pris du jeu.

Dans ce cas, il peut être nécessaire de démonter entièrement le meuble. Les parties abîmées doivent être recollées ou renforcées. L’ébéniste ou le restaurateur de meuble en profite pour refaire le cannage ou le rempaillage des chaises.

Les surfaces tachées ou couvertes de plusieurs couches de peinture doivent être décapées à l’alcool (pour les vernis au tampon) ou avec un gel décapant (pour les vernis et peintures). Elles sont ensuite poncées avec une ponceuse pro puis soigneusement polies.

On revernit ensuite toute la surface du bois mis à nu. Les vernis modernes (cellulosiques ou polyuréthanes) sont utilisés pour le mobilier moderne. Pour des meubles anciens, on utilise plutôt une vieille technique : le vernis au tampon. Il est aussi possible de peindre, céruser ou teindre des meubles qui ont été décapés avant.

Les meubles ornés de placages ou d’incrustations de bois décoratifs (marqueterie) se décollent avec l’humidité. Il est souvent nécessaire de les remplacer à l’identique, de les recoller puis de les revernir.

Pour profiter de plus de conseils de bricolage pour votre maison, consultez le site lechomaison.fr.