L’escalier en bois est un choix de référence pour ceux qui souhaitent habiller leur intérieur avec un accessoire à la fois décoratif et pratique. Cependant, le bois est un matériau capricieux qui demande un entretien régulier et un soin particulier, au risque de s’user rapidement au fil du temps. Ci-après quelques conseils de rénovation d’un escalier faciles pour vous aider à redonner tout son charme à votre escalier en bois.

Préparer le bois

Avant d’intervenir sur votre escalier en bois, il convient de le nettoyer au préalable. Pour cela, de l’eau chaude mélangée avec un nettoyant à base de soude suffira largement. Utilisez une petite brosse, pas trop dure, pour un nettoyage qui ne raie pas le bois. Laissez ensuite sécher votre escalier après l’avoir rincer.

Pour un escalier peint, il vous faut un décapant qui permet d’éliminer un maximum de matière. Si vous pensez repeindre votre escalier, il faudra aussi le poncer auparavant, afin d’éclaircir le bois. Pensez à poncer à blanc pour faciliter l’adhérence du produit utilisé.

Si votre escalier est recouvert de lino, tapis ou moquette, pensez à le retirer avant de le nettoyer. S’il est ciré, utilisez un produit spécial décireur.

Réparer les fissures

Chaque marche et contremarche de votre escalier doit être impérativement inspectée afin de déterminer les zones à réparer. A l’aide d’une spatule, d’une taille plus large que la fissure à réparer, appliquez de la pâte à bois. Lissez cette pâte sur la fissure t attendez qu’elle durcisse.

Appliquer de la peinture, une teinte ou un vitrificateur

En fonction du rendu recherché, plusieurs possibilités s’offrent à vous en termes de peintures pour escalier. Certaines peintures permettent de rénover le bois sans obligatoirement passer une sous-couche. Mais ces peintures vous conviennent uniquement si vous souhaitez camoufler l’aspect bois de votre escalier. Vous pouvez aussi choisir de peindre votre escalier en entier d’une couleur unique, ou opter pour deux couleurs différentes pour les marches et les contremarches.

Si vous souhaitez valorisez l’aspect bois de votre escalier bois metal, choisissez plutôt un vitrificateur incolore ou légèrement teinté. Vous pouvez opter pour du vernis brillant, mate ou satin, selon vos goûts. Dans tous les cas, il faut deux à trois applications, avec un intervalle de 3 heures de séchage à chaque fois, pour obtenir un résultat optimal. Le vitrificateur a aussi l’avantage d’éviter les rayures et les chocs sur votre escalier.

Si vous avez des enfants de bas âge ou des personnes âgées dans votre maison, un vitrificateur spécial escalier, contenant des microparticules antidérapantes, s’impose. A défaut, vous pouvez tout simplement habiller votre escalier de bandes antidérapantes.

Pour obtenir un rendu plus naturel, il suffit d’appliquer de l’huile ou de la cire sur votre escalier. Mais pensez à les appliquer régulièrement afin de garder votre escalier en bon état, au fil des années.

Entretenir

Quel que soit le traitement appliqué, pensez à laisser votre escalier au repos pendant au moins 24 heures avant d’y poser à nouveau les pieds. Le bois ne doit d’ailleurs être trop sollicité dans les 15 à 20 jours suivant la rénovation pour garantir la performance des produits utilisés.