Que vous soyez un particulier ou un professionnel, la ponceuse est un appareil qui s’avère indispensable pour faire du bricolage. Ponçage, limage ou rabotage, l’achat d’une ponceuse électrique procure de sérieux avantages notamment pour sa performance et sa rapidité d’action. Effectivement, cet appareil est essentiel dans le cadre d’un travail de construction ou d’une rénovation. Mais la véritable question ne concerne pas son utilité qui n’est pas à débattre. C’est plutôt le choix du modèle à acheter qui pose problème. Chaque modèle à ses spécificités qui font leurs forces. Aussi, il est important de bien choisir un modèle convenant à votre utilisation.

Quel type de ponceuse choisir

La ponceuse excentrique

 

La ponceuse excentrique se présente comme un choix de premier ordre de par sa polyvalence. Cette qualité provient de son fonctionnement très différent, car le plateau n’est pas fixé sur le bout de l’arbre moteur. En effet, ce modèle utilise un axe de rotation central sur lui-même sans jamais faire vibrer les surfaces que vous poncez. Cette ponceuse est capable de traiter n’importe quelle surface, ce qui est idéal pour faire des ponçages grossiers ou des ponçages de finition sur des feuilles abrasives. Le petit bémol sur ce modèle, c’est qu’il a parfois tendance à être en moins performant sur les bords à cause de l’usure très rapide des abrasifs.

Si vous souhaitez savoir comment bien choisir une ponceuse excentrique, n’hésitez pas à consulter notre guide d’achat de la ponceuse excentrique.

 

La ponceuse vibrante

 

La ponceuse vibrante est plus adaptée pour des travaux de finition notamment pour le bois. Elle est parfaite si vous voulez redonner vie à vos meubles ou escaliers. Le terme de ponceuse vibrante vient du fait qu’elle vibre au contact de la surface à lisser. Sa particularité est de proposer un outil favorable au ponçage dans des recoins étroits. C’est possible, car ce modèle dispose de plusieurs plateaux de différentes formes comme les plateaux rectangulaires et les plateaux triangulaires et les plateaux carrés. La ponceuse vibrante classique sert avant tout pour le ponçage de surface avec de la peinture. Le hic est qu’il n’est pas adapté pour le polissage.

La ponceuse multifonction

 

Comme son nom l’indique, la ponceuse multifonction peut effectuer différentes tâches. Elle vous permet de faire un surfaçage rapide sans difficulté. De même que la ponceuse vibrante, ce modèle est capable de traiter aussi bien les ponçages grossiers que la finition. Ce modèle est également apparenté à la ponceuse orbitale avec des semelles interchangeables. En effet, elle est dotée de plusieurs semelles (rectangulaire, ronde, triangulaire). Elle se démarque par sa puissance qui est bien au-dessus des autres modèles. Cela peut être un inconvénient, car cette puissance génère énormément de poussières. Cependant, un bac est compris dans l’achat. Sinon, vous pouvez toujours connecter l’appareil sur un aspirateur.

La ponceuse à bande

 

La ponceuse à bande est un appareil destiné du ponçage grossier sur des surfaces imposantes. C’est donc le modèle idéal pour faire des travaux de grande envergure. Cette capacité est due à la présence de 2 abrasifs situés entre 2 rouleaux parallèles. Ces abrasifs peuvent s’occuper du ponçage sur des surfaces telles que les cloisons, les planchers, les lames de parquet. Le bois est donc son élément de prédilection pour le dégrossissement ou le décapage de la peinture. Usant d’un mouvement rotatif, ce modèle effectue un ponçage puissant. Néanmoins, la ponceuse à bande est désavantagée par son poids qui peut aller jusqu’à 8 kg. Elle n’est donc pas adaptée au ponçage de précision et de finition.

 

La ponceuse triangulaire

 

La ponceuse triangulaire ou la ponceuse vibrante triangulaire est un appareil que vous pouvez utiliser pour du ponçage angulaire. Appelé également ponceuse delta, c’est un modèle fait uniquement pour la finition. L’avantage de cette ponceuse est que le ponçage est modulable. Vous pouvez utiliser les semelles justes à la pointe ou en totalité. L’utilisation de la semelle en pointe est parfaite si vous devez poncer des moulures, des balustres ou des lames de volet. Effectivement, ses semelles triangulaires permettent à cet appareil d’atteindre des zones inextensibles à des ponceuses ordinaires. Ce modèle utilise des semelles particulières, soit des triangles de papier de verre prédécoupé. Côté inconvénient, les semelles sont chères du fait de leur originalité. Ajouté à celle des collecteurs de taille réduite.

 

Les critères importants pour choisir la meilleure ponceuse

La puissance du moteur

La puissance du moteur est déterminante dans le choix du modèle, car elle déterminant l’efficacité et la rapidité du ponçage. Que ce soit pour une finition ou un dégrossissement, la puissance permet de garantir un travail de qualité surtout pour de grands travaux. En faisant l’impasse sur ce critère, votre ponceuse risque de craquer sous une pression qui n’est pas adaptée à ses spécificités. Si vous effectuez du ponçage occasionnel, ce critère peut passer. Mais pour un bricoleur affirmer c’est une grave erreur. Il est question de moteur pro à partir entre 1 200 W.

 

La vitesse

Vitesse et puissance sont assez proches lorsqu’il est question de la performance d’une ponceuse. Une ponceuse de qualité doit offrir un variateur électronique de vitesse large. La vitesse est primordiale, car elle détermine la qualité du ponçage. Pour faire une bonne finition, il faut que la vitesse de la ponceuse soit assez forte pour travailler sur des surfaces épaisses présentant des grains. D’ailleurs, si votre vitesse est lente, vous risquez de colmater ou de ramollir le papier. Cela peut arriver sur une surface qui a été peinte ou vernie.

 

La taille du plateau de ponçage

La taille du plateau dépend en grande partie du type d’ouvrage que vous souhaitez réaliser. La dimension idéale pour une surface angulaire n’est certainement pas le même que pour une surface plane. Quand on parle de taille de plateau, il est question de son diamètre. Si vous réalisez un ponçage de finition, un plateau de petit diamètre est idéal pour travailler la précision. Au contraire, si vous travaillez sur une grande surface, il faut également un plateau de grande taille pour supporter et équilibrer la surface contre la puissance du ponçage.

 

Le poids

Le poids de la ponceuse peut aider ou contraindre votre travail. Quel que soit le type de réalisation, une ponceuse légère est plus intéressante. Elle va vous permettre de manipuler l’appareil à votre aise et de le transporter sans vous fatiguer. Un poids idéal doit permettre de contrôler facilement les vibrations. Pour cela, il faut regarder de plus près le matériau avec lequel l’appareil a été réalisé tout en portant attention sur leur qualité (robustesse et durabilité).

 

Le variateur de vitesse

Si vous vous penchez sur la vitesse de la ponceuse pour faire votre choisi, portez une attention particulière sur le variateur de vitesse. Il s’agit du dispositif qui permet de paramétrer la vitesse de l’appareil. Fuyez tout de suite les ponceuses dont le variateur de vitesse est limité, car vos réalisations seront également limitées. Optez pour des appareils proposant plusieurs niveaux de vitesses élevées pour leur côté polyvalent. Il faut savoir qu’un moteur puissant proposera toujours plusieurs options de vitesse.

 

L’aspiration/La filtration

Le ponçage produit une quantité de poussières assez conséquentes surtout les gros œuvres. Aussi, pour des raisons de santé, il est important que votre ponceuse soit dotée d’un système d’aspiration/filtration. Afin d’éviter ce désagrément, vous avez deux options à savoir une ponceuse munie d’un sac d’aspiration ou une ponceuse avec branchement sur aspirateur. En plus d’être sans danger pour la santé, cela vous permettra de travailler dans de meilleures conditions.

 

Les poignées

Souvent sous-estimées en tant que critère d’achat, la poignée d’une ponceuse sont primordiales pour la manipulation. Elle doit être adaptée à la taille de votre main afin de faciliter le maintien. Une ponceuse étant un outil dangereux, la qualité de la poignée peut vous éviter de sérieux problèmes. Pour une meilleure utilisation et pour éviter tous les risques, n’hésitez pas à vérifier si oui ou non la poignée de l’appareil possède une fonction antiglisse.

 

Le système anti-vibration

Pour effectuer du ponçage de précision, les vibrations occasionnées par l’appareil ne doivent pas représenter une gêne. Cependant, ce n’est toujours pas le cas surtout si vous faites du dégrossissement à pleine puissance. Aussi, un dispositif anti-vibration ne serait pas de trop. Ce mécanisme est parfait pour faire de la finition avec des semelles triangulaires. Un investissement plus important est recommandé pour un système anti-vibration performant.

 

Les consommables d’une ponceuse

Comme pour tous les appareils électriques, certains éléments de la ponceuse nécessitent des changements en fonction de votre utilisation. Plus vous utilisez votre appareil, plus vous usez rapidement les consommables. Les consommables font référence aux pièces comme les feuilles/disque abrasives, les disques auto-agrippant, les plateaux/pantin de ponçage, sac/bac de poussière, etc. Concernant la durée de vie des consommables, elle dépend en grande partie du modèle et du pays fabricant. Dans la majorité des cas, la durée de vie ne dépasse pas les 3 ans notamment pour l’abrasif. En outre, il faut préciser que cette durée de vie est comptée dès sa date de fabrication. Concernant le prix, la marque joue un grand rôle en plus du modèle recherché. En général, les prix des consommables varient de 4 à 30 euros. Pour bien choisir son consommable, il faut bien délimiter le modèle que vous cherchez en fonction de votre appareil. Qualité est synonyme de prix élevé, il ne faut donc pas être radin.