Comme pour tout outil électroportatif, la ponceuse vibrante est équipée d’un moteur. La rotation de ce dernier est convertie, via un mécanisme interne, en mouvement latéraux et longitudinaux, faisant de fait osciller le plateau sur lequel sera fixé l’abrasif. Contrairement à la ponceuse à bande, destinée à dégrossir le support, vous souhaitez surtout vous attarder sur des travaux de finitions, pour un rendu proche de la perfection, il vous faut une : Ponceuse vibrante.

guide achat ponceuse vibrante

Le principe de la ponceuse vibrante

Comme évoqué précédemment, elle se compose d’un moteur, d’un mécanisme de conversion du mouvement appelé came oscillante, et d’un plateau sur lequel viendra se fixer l’abrasif. Le système de fixation de l’abrasif diffère selon les modèles, le plus répandu consistant à pincer la feuille d’abrasif pour la maintenir. En plus de ces 3 éléments essentiels, moteur, came oscillante et plateau, les constructeurs apportent de plus en plus de soins à l’ergonomie de la machine pour une prise en main précise et confortable.

Les atouts de la ponceuse vibrante sont nombreux. Poncer ne nécessitera plus aucun effort de votre part ! Aucune pression à exercer, il vous suffira de diriger la machine vers les zones concernées. Elle est incontestablement un outil polyvalent, permettant de travailler sur des surfaces planes, des chants, des arrondis ou encore des angles. Généralement légère, elle est donc très maniable. En plus d’être un outil à la portée de tous, bricoleurs confirmés ou débutants, son coût reste très attractif. Vous pourrez donc, pour un rapport qualité prix plus qu’intéressant, dont vous trouverez les détails dans un petit comparatif à la fin de ce guide d achat, obtenir une qualité finie irréprochable.

Le principal inconvénient de ce type de ponceuse reste sa faible puissance. Cependant, ce n’est en principe pas ce que l’on demande à une ponceuse vibrante. Pour décaper ou polir, il faudra s’orienter vers d’autres outils, plus adaptés, même si les modèles les plus puissants peuvent y prétendre. Si la quantité de matière présente sur le support est trop importante, s’il s’agit d’enlever des matières dures telles que vernis ou colle, la ponceuse à bande sera plus adaptée.

 

Pour quelle utilisation choisir une ponceuse vibrante

Une ponceuse vibrante vous permettra d’obtenir une excellente surface finie sur des matériaux très variés. Bien évidemment, le bois et ses dérivés en font partie. Mais pas seulement, le travail du métal est aussi possible, de même que des enduits.

Comme évoqué précédemment, elle destine aux travaux de ponçages moyens à fin. Cet outil s’utilise en général juste avant d’appliquer le vernis ou la peinture. Vous souhaitez repeindre vos volets, rénover vos marches d’escalier, vernir un meuble ou encore redonner de la fraîcheur à vos poutres ? La ponceuse vibrante vous offrira une finition parfaite, et préparera votre support à accueillir sa peinture ou son vernis. Procurer un aspect brut au métal, très en vogue, est également possible. Suite à l’utilisation d’enduit, et avant de peindre le mur, il est indispensable de passer par l’étape du ponçage. Ici encore, la ponceuse vibrante est l’outil idéal, que ce soit ponctuellement suite au rebouchage d’un trou, ou pour des travaux de plus grandes envergures après avoir réalisé les joints des plaques de plâtre.

La fréquence d’utilisation de ce type de ponceuse dépendra du profil de l’acquéreur, des travaux à effectuer, et, bien évidemment, du prix d’achat. Il y en a donc pour tout le monde ! Cependant, la finition étant son domaine de prédilection, on peut raisonnablement penser qu’un usage intensif n’est que rarement demandé à ce type de machine, bien que les modèles moyen et haut de gamme supportent sans sourciller les efforts longs.

 

Les différents types de ponceuses vibrante

La surface du plateau est couramment comprise entre 93mm et 115mm de large, pour une longueur de 185mm à 230mm. Ces dimensions conditionnent donc la taille totale de la ponceuse, qui reste tout de même un outil d’assez petit gabarit.

La prise en main de l’outil est essentielle, et, sur ce point, les constructeurs ont fait des efforts considérables sur l’ergonomie et la maniabilité. Bien sûr, cette dernière dépend aussi grandement du poids de la machine, qui se situe généralement entre 1 Kg et 3 Kg. La prise en main peut être optimisée grâce, par exemple, au système SoftGrip de la marque BOSCH, rendant l’outil agréable à l’usage.

La puissance d’une ponceuse à bande varie de 150 à 300 W. Plus la machine développera de puissance, moins elle forcera lorsqu’elle sera sollicitée. Pour de légers travaux, un monstre de puissance sera inutile. En revanche, pour un usage intensif, il faudra s’orienter vers une puissance plus importante, de l’ordre de 240 à 300W.

La vitesse de la ponceuse dépend grandement de la puissance de son moteur. On parle ici de vitesse d’oscillation du plateau. Cette dernière va de 6 000 à 28 000 oscillations par minutes. Plus ce chiffre est élevé, plus le travail sera rapide !

Plusieurs matériaux sont assemblés pour donner naissance à la ponceuse. S’y trouve ici, rigoureusement sélectionnés pour leurs propriétés, le plastique, le caoutchouc, l’acier, l’aluminium, ou encore le cuivre.

Comme vous avez pu le constater dans ce guide d achat, le principe de fonctionnement d’une ponceuse vibrante est le même d’un modèle à l’autre. Cependant, quelques options et accessoires les différencient les unes des autres. Le sac à poussière, ou la sortie aspirateur en font partie, et, pour les modèles les plus évolués, la semelle aspirante ! On trouvera aussi le variateur électronique de la vitesse d’oscillation, ou la semelle auto-agrippante.

 

Quelle gamme, quelle marque et quel prix pour votre ponceuse vibrante ?

Pour un modèle d’entrée de gamme, comptez de 10 à environ 40 €. Généralement de faible puissance, ces produits conviennent pour bricoler de temps en temps, de manière soft. Vous trouverez ici les marques des grandes surfaces de bricolage telles que DEXTER OU MAC ALLISTER.

Le moyen de gamme représente sans doute le meilleur rapport qualité prix. On y trouve des ponceuses de puissance raisonnable, entre 200 et 240, permettant un usage quasi intensif pour des travaux très divers. Il faut compter ici entre 40 et 75 €, les produits présenteront des options non négligeable telles que la semelle aspirante ou le variateur de vitesse. Les constructeurs présents sur ce segment sont assez connus des bricoleurs, SKILL, BLACK & DECKER…

Enfin, le haut de gamme se destine en priorité aux professionnels, les tarifs varient de 75 à 160 €, parfois même au-delà. Les machines de ce segments seront puissantes (240 à 300W), et dotées de toutes les options et accessoires pour répondre de la meilleure des manières à une sollicitation intensive. Dans cette fourchette là, vous êtes en droit de demander la meilleure des qualités, et vous l’aurez, à travers des noms reconnus comme BOSCH, MAKITA ou encore DeWALT.

Quelles sont les meilleures marques et les meilleures ponceuses vibrante sur le marché ?

Dans l’éventualité où vous êtes décidé à acheter une ponceuse vibrante, vous allez très probablement vouloir savoir quels sont les meilleures ponceuses vibrante qui correspondent à votre usage. Dans cette optique, nous avons créé un comparatif des meilleures ponceuses vibrante. Vous pouvez parcourir cet article pour pouvoir comparer les meilleurs modèles et faire le bon choix.

 

Quels sont les critères pour bien choisir sa ponceuse vibrante

Il est judicieux de faire un comparatif des machines avant achat, en fonction des points ci-dessous.

Le choix des poignées est important. Premier contact avec la ponceuse, une bonne prise en main est indispensable pour travailler dans de bonnes conditions. Les systèmes SoftGrip sont à privilégier pour un meilleur confort.

Plus la ponceuse sera puissante, moins elle aura d’efforts à fournir ? Poncer ou décaper sera d’autant plus facile que la machine est puissante.

La vitesse d’oscillation du plateau revêt elle aussi de l’importance. En effet, plus elle sera élevée, moins le temps passé sur la surface à poncer le sera.

Le poids de la machine n’est pas déterminant dans la mesure où un poids important est souvent synonyme de nombreuses options. La maniabilité ne doit cependant pas en pâtir.

La présence ou pas d’un variateur électronique est une donnée de taille, en effet, vous pourrez ajuster la vitesse d’oscillation selon vos besoins, et obtenir ainsi un traitement optimal de la surface.

Les modèles dotés d’aspiration ou de filtration vous procureront confort certains à l’usage, en limitant considérablement la poussière dégagée par le ponçage.

Enfin, la présence d’un plateau auto agrippant est quand même important, ce dernier vous facilitera grandement le changement de la feuille abrasive, et vous fera gagner du temps.

Vous l’aurez compris, l’outil qu’il vous faut pour sublimer tout type de surface est une : Ponceuse vibrante.