Si vous avez déjà été amené à poncer un volet, les balustres d’une rampe d’escalier, ou à décaper des meubles ou une porte persienne avec une ponceuse, vous vous êtes certainement aperçu de la grande utilité d’une ponceuse triangulaire afin d’atteindre les coins, et de travailler correctement sur des bords ou des reliefs. Avec une ponceuse à bande, il est impossible de poncer les angles et de faire un travail fin. La ponceuse vibrante à tête carrée ou rectangulaire quant à elle arrive parfois à accéder aux angles, mais avec la semelle on abîme considérablement la surface, allant même jusqu’à la « creuser ». La solution est arrivée un peu tard sur le marché, mais existe ! C’est la ponceuse à tête triangulaire, aussi appelée « ponceuse Delta ».

guide achat ponceuse triangulaire

Le principe de la ponceuse triangulaire

Utilisant le même principe que la ponceuse vibrante à tête carrée ou rectangulaire, ce type d’appareil a une semelle spécialement conçue pour poncer les petites zones difficiles d’accès. La semelle peut être remplacée, selon les modèles, par un grattoir ou encore par un accessoire à lamelle triangulaire ou hexagonale qui dépasse de l’appareil et dont une ou deux faces peuvent recevoir du papier de verre prédécoupé.

Cet outil est donc de plus en plus demandé par le public, et pour cause ! La liste des atouts qu’il possède est alléchante :

  • Précision modulable et sans aucune comparaison avec les ponceuses à bande et les ponceuses vibrantes carrées ou rectangulaires : soit on utilise la totalité de la semelle pour décaper une grande surface, soit on ponce sur seulement quelques millimètres de surface grâce à la pointe de la semelle, ce qui est très pratique pour les finitions et qui facilite le travail notamment sur des moulures et des reliefs délicats, des lames de persiennes, etc.
  • Multifonction : car on peut utiliser l’intégralité de la semelle pour les grandes surfaces, ou simplement sa pointe pour un ponçage dans les zones difficiles.
  • Légèreté : la plupart des ponceuses à tête triangulaire sont légère car conçue pour être maniée aussi en hauteur, et à une seule main.
  • et donc Facilité d’usage

En revanche, comme beaucoup de ponceuses, la feuille abrasive à tendance à s’user assez rapidement. Le gros point noir de cet appareil serait la poussière qu’il dégage, car il n’y a aucun système d’aspiration sur les modèles dont l’accessoire à lamelle triangulaire ou hexagonale dépasse du bout.

 

Pour quelle utilisation choisir une ponceuse triangulaire

Ce type d’outil est très adapté aux ponçages fins et moyens et ceux de finitions, même dans les encoignures les plus aiguës. Il peut être utilisé sur tous types de matériaux. Il est notamment employé pour travailler sur des poutres, des lames de volets, persiennes, meubles, balustres et rampes d’escaliers, etc. Sa capacité d’enlèvement est quasiment identique à celle d’une ponceuse vibrante classique.

 

Les différents types de ponceuses triangulaire

Le choix d’une ponceuse se fait en fonction de la nature des travaux envisagés. Il existe plusieurs tailles de têtes triangulaires. Pour des travaux minutieux nécessitant une grande précision, il est conseillé d’utiliser une petite tête, tandis que les têtes larges seront réservées pour les plus grandes surfaces.

On distingue deux types de modèles :

  • Les ponceuses dites en forme de girafe : elles sont de forme cylindrique, à tenir comme un bâton, et sont très pratique pour travailler en hauteur, particulièrement sur les plafonds.
  • Les ponceuses dites « paume » : on les utilise dans le creux de la main, elles sont plus adaptées aux surfaces à hauteur d’homme.

La puissance est un critère important. Plus la ponceuse est puissante, plus est sera efficace, mais plus chère elle sera aussi. La puissance de l’outil est donc à choisir en fonction de vos besoins (occasionnels ou très fréquents), mais aussi de votre budget. La meilleure n’est pas forcément la plus chère !

Il faut aussi prendre en compte les performances d’une ponceuse à tête triangulaire.

– Puissance du moteur : exprimée en watts (W), elle varie de moins de 80 W jusqu’à près de 300 W (sur secteur), et en capacité et voltage de la batterie (ponceuse sans fil).

– Dimensions du plateau de ponçage : exprimé en millimètres (mm), plus le plateau est grand, plus la surface à décaper peut être importante.

– Fréquence d’oscillation : bien que ce soit un critère peu important car c’est le grain du papier de verre qui fera l’efficacité du travail, pouvoir varier la vitesse est un avantage non négligeable car il permet de mieux s’adapter aux supports.

Selon les travaux à effectuer, il faut donc décider entre:

  • une ponceuse delta électrique sur secteur : très puissante mais qui requiert une alimentation électrique à proximité
  • une ponceuse delta sans fil : qui fonctionne sur batterie rechargeable, et qui est donc mobile.
  • une ponceuse delta pneumatique : puissante et mobile, qui fonctionne même en zone humide, à condition qu’elle soit reliée à un compresseur qui l’alimente en air comprimé.

 

Quelle gamme, quelle marque et quel prix ?

Avant d’acheter, il est conseillé d’établir vos besoins, votre budget, et d’aller voir des comparatifs en ligne, de lire des guides d achat afin de trouver le meilleur rapport qualité prix.

Des constructeurs comme BOSCH, BLACK & DECKER, STANLEY ou encore RYOBI proposent de très bonnes machines, pour un usage professionnel ou amateur. Vous pouvez donc trouver de petites ponceuses multifonctions sans fil à moins de 30euros, comme chez Black et Decker, idéales pour de petites finitions douces. Pour un très bon rapport qualité prix, à partir de 50 euros, des modèles puissants, compacts et polyvalents, parfaits pour des travaux de bricolage assez fréquents, existent et sont proposés par de grands noms tels que Bosch par exemple.

Pour des performances souvent identiques mais à des prix plus élevés allant de 100 à 250 euros, des marques telles que HITASHI, SKIL ou BOSCH proposent des modèles plus professionnels et avec options comme variateur de vitesse, sac à poussière, coffret de transport, etc.

Prenez donc bien le temps de lire les comparatifs d’outils effectués et publiés dans des guides d achat que vous pouvez facilement trouvez sur Internet.

Quelles sont les meilleures marques et les meilleures ponceuses triangulaire sur le marché ?

Dans le cas où vous êtes décidé à acheter une ponceuse triangulaire, vous allez certainement vouloir savoir quels sont les meilleures ponceuses triangulaire qui correspondent à votre usage. Dans cette optique, nous avons réalisé un comparatif des meilleures ponceuses triangulaire. Vous pouvez parcourir cet article pour pouvoir comparer les meilleurs modèles et faire le bon choix.

 

Quels sont les critères pour bien choisir sa ponceuse triangulaire

Lorsque l’on est bricoleur amateur et/ou autodidacte, trouver la ponceuse qui va nous convenir n’est pas une mince affaire. Il faut donc savoir que certains critères essentiels sont à prendre en compte pour être sûr d’avoir choisi la « meilleure ».

Le mode d’alimentation de l’appareil, avec ou sans fil : le choix de l’un ou l’autre dépend de la durée ou l’usage régulier de la machine, mais aussi, et surtout de la proximité ou non d’un secteur pour l’alimentation. Pour des petits travaux occasionnels, une machine sans fil, moins puissante, suffira. Pour le décapage de grandes surfaces, et/ou pour les travaux plus réguliers, un appareil branché sur secteur est conseillé.

Le poids de l’appareil : une ponceuse peut aller jusqu’à peser pas loin de 10 kilos. Le poids de l’appareil peut donc vite être un handicap. Ainsi, pour du bricolage, il vaut mieux opter pour des modèles légers, qui n’excèdent généralement pas 2 kilos, et qui de ce fait offrent plus de flexibilité.

La puissance du moteur : lorsque l’on n n’est pas un professionnel, que le bricolage est occasionnel, il est inutile d’acheter une ponceuse trop puissante (et plus coûteuse), car que ce soit pour dégrossir ou pour touches finales, un petit gabarit de moteur fait largement l’affaire.

Le système anti-vibrations : une ponceuse équipée de ce mécanisme offre plus de confort d’utilisation car il a pour effet d’absorber les vibrations et joue donc un rôle d’amortisseur. Toutefois, cela augmente le coût de l’appareil.

Un système d’aspiration (interne ou externe) : bien que cela ne soit pas systématique, beaucoup de modèles sont dotés d’un aspirateur intégré et d’un système de filtration, qui ont pour but d’empêcher l’utilisateur d’inhaler de la poussière, préservant ainsi sa santé.